Vendredi 27 avril

19:00 Morgoran
20:00 Quintette des barbus de derrière les fagots
21:00 Le Bel Hubert
22:00 Marzella

Samedi 28 avril

16:00 Noémie Stauffer & Cédric Liardet
17:00 ChriMaFrä
18:00 Colour of Rice
20:00 La Triada
21:00 My Name is Fuzzy

Dimanche 29 avril

14:00 Le Zikizik Band
15:00 Quiet Island
16:00 Octuor Contretemps
17:15 Voix de Lausanne
18:15 Organ Mug
19:15 5 aux Moulins


 

vendredi 27 avril - 19:00

Morgoran

Folk Francophone (Neuchâtel, CH)

Morgoran, c’est un diamant encore brut de la scène musicale neuchâteloise. Sa guitare solidement sanglée à son corps, le jeune homme a dévoilé son folk-rock en 2016 lors de « Dimension Jeunes Talents » à Festineuch et n’est, depuis, jamais redescendu de scène. Ses compositions frappent par leur fraîcheur, et même si l’on croit y déceler quelques références aux coryphées du genre, elles s’avèrent très contemporaines par les histoires qu’elles racontent; Morgoran n’est pas un nostalgique mais bien un contemplateur des temps modernes, un observateur lucide et altruiste de l’époque qui l’entoure et dans laquelle il évolue. Ses mélodies envoutantes et sa voix veloutée intégreront à merveille l’intime décor du Théâtre de la Poudrière !

Avec Morgoran (Voix, Guitare), Amarande Léchot (Basse), Michel Bertarionne (Guitare, Dobro), Bernard Léchot (Guitare)
facebook.com/morgoran95

vendredi 27 avril - 20:00

Quintette des barbus de derrière les fagots

Chanson populaire Romande (Fribourg, CH)

Si l’épicurisme romand se cherchait des ambassadeurs, c’est ces cinq hurlubarbus qui décrocheraient le mandat. Tout, chez eux, fleure bon le romandisme ; on les croirait racontés par Ramuz et peints par Hodler quand ils chantent leur Pays Romand en chemises de paysans, autour d’une fondue dans un troquet fribourgeois. Mais qu’on ne s’y trompe pas : dans les coulisses de cette apparente légèreté se tapit, en réalité, un gargantuesque travail de recherche, d’entraînement et même de composition, puisque les cinq compères ne se contentent pas de puiser dans le répertoire romand mais s’affairent à subrepticement y contribuer ! Ce n’est pas la nostalgie du bon vieux temps qui réunit ces jeunes Barbus, mais bien la conviction que la chanson romande est belle, et bien vivante !

Avec Philippe Jacquiard, Camille Gard, Terence Reverdin, Zacharie Fogal, Grégoire May
www.quintettedesbarbus.com

vendredi 27 avril - 21:00

Le Bel Hubert

Chanson (Sonceboz, CH)

Coluche avait sa fameuse salopette à rayures; le Bel Hubert, lui, ne se sépare jamais de sa salopette de garagiste ! Car comme il le dit si bien, garagiste-chanteur ou chanteur-garagiste, la frontière n’est pas vraiment définie. Ce qui compte ,c’est le plaisir de partager, de rire et boire un coup avec les copains.

Souvent caricaturé en chanteur agricole pour ses textes qui magnifient les vaches, les fesses d’une fermière, les patates et autres objets du quotidien, le chanteur marque surtout par la finesse du trait et la poésie de l’Homme. Il en devient ainsi le meilleur ambassadeur d’une langue qui régale autant les oreilles que le cœur!

Avec Hubert Bourquin (Voix, guitare, accordéon)
www.belhubert.ch

Photo :

vendredi 27 avril - 22:00

Marzella

Folk-Rock (Yverdon-les-Bains, CH)

Sur scène comme dans la vie, Marzella c’est une histoire fusionnelle, une amitié qui perdure. Cette complicité, elle bourgeonne dès 2008 quand Ella et Marzia, toutes deux d’Yverdon et toutes deux 14 ans, pratiquent les deux la guitare et se découvrent une sensibilité commune pour la même musique. À partir de là, la passion fl eurit et tout doit naturellement se dérouler en tandem pour ces fausses sœurs : elles composent leurs chansons ensemble, les portent ensemble sur scène ; elles étudient dans le même Londres et même leurs prénoms sont combinés pour brouiller ce qui nous resterait en pistes. Cela dit, à quoi bon les distinguer ? Le mariage de leurs voix est porté par la pertinence des chansons qu’elles écrivent à quatre mains ; sans craintes car toujours ensemble, elles sillonnent allègrement entre la pop, le rock, le folk, l’anglais, l’italien et le français, toujours indissociables mais si complémentaires !

Avec Marzia Celii (Voix, guitare), Ella Malherbe (Voix, guitare)
www.marzella.net

samedi 28 avril - 16:00

Noémie Stauffer & Cédric Liardet

Chanson réaliste et classique (Neuchâtel, CH)

L'amour (ou presque)

La femme, ses multiples facettes, une voix. L’homme, son univers, un accordéon.

Entre séductions et incompréhensions, l’homme et la femme sont deux créatures bien singulières qui ne sauraient exister l’une sans l’autre. « Seul c’est bien, à deux c’est encore mieux ». Oui, sauf que « le mieux est l’ennemi du bien », alors du coup, ce n’est pas facile tous les jours. Et peut-être encore pire de nuit.

Noémie Stauffer et Cédric Liardet ont choisi de nous raconter les antagonismes de l’amour avec ce spectacle offert en avant-première au festival Tournez la Meule, où se côtoient sans vergogne Kurt Weill, Gabriel Fauré ou encore Edith Piaf. A savourer seul, en couple, ou presque.

Avec Noémie Stauffer (Chant), Cédric Liardet (Accordéon)
www.noemiestauffer.chwww.notterecords.ch

Photo :

samedi 28 avril - 17:00

ChriMaFrä

Jodel, Mundartgesang (Schüpbach, CH)

S’il est un art vocal dont Tournez la Meule ne pouvait se passer, c’est bien le yodel ! La technique ancestrale – on devrait même parler de virtuosité – a toujours servi de moyen de communication entre montagnards, d’une vallée à l’autre ; les puissantes vocalises avertissaient alors d’un danger ou comblaient la solitude. Puis entre eux, lors des longues soirées passées au coin du feu, les paysans exploitaient aussi ces chants pour se raconter le quotidien en plaine, l’absence de l’être aimé ; la vie, en somme. Aujourd’hui, les sœurs jumelles Christa et Fränzi ainsi que leur acolyte Maritta sont les dignes passeuses de ces fables. En treize ans, le trio ChriMaFrä est devenu une véritable référence chez les yodleurs ! Leur respect de la Nature et de la Montagne, la sincérité du message qu’elles transmettent risquent également d’aller droit à nos cœurs. L’appel est lancé, qu’il résonne loin !

Avec Christa Aebersold-Schenk, Maritta Lichtensteiger, Fränzi Weber-Schenk
facebook.com/ChriMaFrä-1574935229408027

samedi 28 avril - 18:00

Colour of Rice

Acoustic Folk (Sonvilier, CH)

Elle avait à peine 11 ans quand, à l’issue d’une cérémonie funéraire, un inconnu aux yeux encore mouillés d’admiration, s’est approché d’elle pour lui faire promettre de ne jamais arrêter de chanter. Réalisant alors l’impact bienfaisant de sa musique sur le cœur des gens, Colour of Rice n’a, à ce jour, trouvé aucune raison de briser cette promesse. Pour notre plus grand bonheur.

Dotée d’une voix saisissante et d’une humilité contagieuse, Colour of Rice a tout d’un ange descendu de la stratosphère pour apaiser courroux et tempêtes de ce bas monde. Accompagnées de quelques accords de guitare caressés, ses mélodies d’une profonde délicatesse vont nous (tous sans exception) conduire, dans un univers où même le temps semble avoir été envouté.

Avec Rani Bruggmann (Voix, guitare)
facebook.com/colourofriceofficial

Photo :

samedi 28 avril - 20:00

La Triada

Chanson traditionnelle Romanche (Grisons, CH)

« Redécouvrir des expériences universelles dans des chansons oubliées depuis longtemps », voilà comment approcher idéalement le magnifi que répertoire a cappella de La Triada.

Le trio vocal présente un programme fascinant de chansons populaires romanches et teinté d’autres contrées, qui saura élargir le patrimoine culturel du passé par l’addition d’éléments actuels.

En déployant une sensibilité et un respect insuffl és par les formes traditionnelles et modernes, les trois chanteuses se retrouvent connectées dans une balance harmonieuse. D’ailleurs, au travers de multiples projets parallèles à La Triada, chacune d’elles a déjà récolté un formidable bagage musical éclectique et jouit d’une certaine notoriété en Svizra orientala.

Avec Corin Curschellas, Ursina Giger, Astrid Alexander
www.corin.ch/new-projects/la-triada/

Photo :

samedi 28 avril - 21:00

My Name is Fuzzy

Pop Lo-Fi (Neuchâtel, CH)

« Bonjour, mon nom est Fuzzy ! » – « Bonjour Fuzzy ! »

C’est ainsi que pourraient débuter les réunions des Artistes Ineffables, si cette organisation existait. Fuzzy en serait le pilier, tant le garçon s’amuse à explorer différents styles et disciplines et sait s’y établir durablement. Aux origines de cette aventure, la composition par Fuzzy de diverses bandes originales qui confèrent à ses musiques une subtile touche western. Le périple se voulait éphémère mais la sauce prend, alors le Neuchâtelois démontre qu’il sait aussi manier le tube : son croustillant « Lion dans la brousse » séduit toutes les radios et manque – à twelve points près – de représenter la Suisse à l’Eurovision ! Pour Tournez la Meule, Fuzzy sort enfin du fourré et présente son tout premier concert ; ça risque d’être torride et frais à la fois !

Avec Bastien Bron, Raphaël Weber, Félicien Donzé
www.mx3.ch/mynameisfuzzy

Photo :

dimanche 29 avril - 14:00

Le Zikizik Band

Spectacle musical jeune publique (Genève, CH)

Île Mazik

Mazette, Ziki a perdu la mémoire ! C’est embêtant, elle qui se réjouissait de vous raconter et chanter plein d’histoires abracadabrantes, comme celle des frères Panais et Navet et de leur brosse à dents géante !

Elle compte désormais sur ses musiciens du Zikizik Band, sa grande valise remplie d’objets bizarres, mais surtout les enfants pour l’aider à retrouver ses souvenirs. Laissez-vous embarquer sur l’Île MaZik, un spectacle gorgé de fantaisie, de poésie et de chansons aux rythmes entraînants qui jouent avec les mots et les sons ! Dès 4 ans.

Avec Suzanne Forsell (Paroles, musique et interprétation), Dorian Fretto (Percussions), Mathieu Karcher (Guitare), Tom Mendy (Contrebasse), Samy Dib (Coordination musicale), Chine Curchod (Mise en scène), Valeria Pacchiani (Scènographie), Alex Kurth (Création lumières), Anna Pacchiani (Costumes)
www.zikids.ch

dimanche 29 avril - 15:00

Quiet Island

Indie-Folk (Genève, CH)

C’est à un voyage vers un îlot de tranquillité que nous invitent les jeunes Genevois de Quiet Island. Une île tranquille, certes, mais de loin pas déserte: enchantée des douces polyphonies pop des quatre fins mélodistes, elle est parfumée aux douces senteurs des arrangements sixties et seventies dont Quiet Island sait si bien saupoudrer ses compositions. Leurs ballades partent du Grand Phare et nous emmènent, tour à tour, des manèges de la Riviera anglaise jusqu’à l’Observatoire céleste au sommet de l’île. L’ascension est harmonieuse et on suit nos guides en toute confiance, les yeux clos. L’excursion se termine avec une dernière chanson, et c’est le souffle court qu’on descend vers la plage pour rembarquer vers la terre ferme. Enfoui dans notre coeur, on aura quand même pensé à ramener de ce périple une grande dose de quiétude.

Avec Laurent Zito (Voix, guitare, flûte), Julien Henchoz (Voix, guitare, clavier), Julien Dinkel (Voix, batterie, guitare, harmonium), Louise Meynard (Voix, violoncelle, basse)
www.quietisland.ch

Photo :

dimanche 29 avril - 16:00

Octuor Contretemps

Vocal a cappella (Fribourg, CH)

C’est connu depuis la nuit des temps : le canton de Fribourg et le chant ne font qu’un. L’Octuor Contretemps, qui explore toutes les formes de l’art vocal depuis un moment déjà, renforce encore cet adage. Tout d’abord familiers du répertoire choral populaire et classique, ils sont allés chatouiller quelques blue notes oubliées et titiller les rythmes sud-américains – d’où leur nom, « contretemps ». Il est vrai que l’habileté de ces huit chanteurs à passer d’un style musical à son opposé est quelque peu déstabilisante. Alors on se frotte les yeux pour être certain de ne pas rêver, mais on ne se retrouve jamais beaucoup plus avancé. Peu importe, laissons le rêve l’emporter sur la réalité, il se savoure tout aussi bien!

Avec Jeanne Borel (Soprano 1), Thanh Thao Nguyen (Soprano 2), Lisa Schild (Alto), Marie-Carmel Ridoré (Alto), Clément Monney (Ténor 1), Jean-Claude Raemy (Ténor 2), Vincent Pfister (Baryton), Julien Thomet (Basse)
www.contretemps.ch

Photo :

dimanche 29 avril - 17:15

Voix de Lausanne

Chant Choral (Lausanne, CH)

Romancero Gitano. Suite de Lorca

À la question « ¿Hola, qué tal? », la réponse est sans équivoque : « ¡Muy bien! », évidemment, tant le programme andalou que nous proposent les talentueuses Voix de Lausanne est enthousiasmant !

En cet après-midi dominical, durant un court instant, c’est l’œuvre de Federico Garcia Lorca qui est à l’honneur: d’abord avec le Romancero gitano (Castelnuovo-Tedesco), une célébration de la culture tzigane en Andalousie. Puis, la Suite de Lorca (Rautavaara), qui réunit poésie castillane et chant choral dans une pièce maîtresse du répertoire vocal contemporain.

L’instant sera court, trop court; mais il restera indubitablement gravé par son intensité.

Avec les Voix de Lausanne (Chant), Johan Smith (Guitare), Lorenzo Reggiano (Guitare), Laurent Jüni (Direction)
www.voixdelausanne.ch

Photo :

dimanche 29 avril - 18:15

Organ Mug

Electro (Lausanne, CH)

Carte blanche Le Balkkon

Avec une electronica fragile et éthérée, Organ Mug vient sur la pointe des pieds nous pré- senter un événement sortant des sentiers battus. Reconnu en coulisses pour avoir apporté sa touche aux albums de Louis Jucker, Émilie Zoé ou Autisti, l’homme vole maintenant de ses propres ailes afin d’aiguiser sa formule: des sonorités minutieuses où jamais n’est délais- sé le soin du détail harmonisé.

Son premier disque est sorti cet hiver chez DKLK Records, une référence en musique ex- périmentale belle et pointue. C’est donc l’occasion pour vous de découvrir un gaillard qui, sur scène, passe avec aisance et délicatesse de la voix au piano, de la guitare à ses machines, ou inversement.

Avec Morgan Hug
organmug.bandcamp.comlebalkkon.ch

Photo :

dimanche 29 avril - 19:15

5 aux Moulins

Polyphonies traditionnelles d'europe (Neuchâtel, CH)

C’est une tradition : 5 aux Moulins vient lancer le dernier tour de meule du festival, histoire de saluer les musiciens qui ont partagé la scène du Théâtre de la Poudrière et surtout pour remercier le public du festival !

Puisant dans le beau répertoire des polyphonies européennes, 5 aux Moulins fait bourlinguer ses auditeurs aux quatre coins du vieux continent : d’Écosse en Autriche, des Pays-Bas au Portugal, de la Finlande à l’Italie. Par leurs chants, les cinq Neuchâtelois dressent une carte toute harmonieuse d’un terrain fertile en fables inconnues et mélodies oubliées ; les frontières tendent à disparaître et de grands écarts s’amenuisent, tant ces histoires racontent un sentiment commun à tous les peuples : l’Amour.

Avec Ralph Bürgi, Léo Maradan, Frédéric Meyer, Georges-Alain Schertenleib, Sébastien Schertenleib
5auxmoulins.ch