Bienvenue à Tournez la Meule!

Coucou c’te fine équipe!

Pour la première fois depuis sa création, les polyphonies traditionnelles d’Europe de 5 aux Moulins manqueront à la clôture de notre festival printanier.

Fondateurs de Tournez la Meule en 2014, les Frères Meunier (frères, mais pas de la même mère) sont repartis chacun de leur côté pour vivre de nouvelles aventures qu’ils se raconteront peut-être un jour. Toutefois, l’écho des voix, sans frontières ni calendriers, qu’ils ont toujours tant affectionné, continuera de résonner entre les pierres de La Poudrière, grâce à des invités spécialistes en la matière. Merci pour tout, les frangins!

Cette année, la chanson à textes helvétique sera à l’honneur durant les trois jours et 17 concerts de cette 7ème édition tant attendue.

Qu’elle soit contemplative, engagée, politique ou encore sentimentale, la chanson révèle des faits, des courants de pensée ou des langages propres à une époque et à un lieu. Elle en devient ainsi un témoin historique et culturel.

Dans l’idée de rassembler la population suisse autour de ce patrimoine commun, Tournez la Meule s’est penché sur l’activité extrêmement riche des chansonniers du pays de ces dernières générations. Souvent bousculé, à tort ou à raison, par les rouleaux compresseurs des pays voisins, le répertoire helvétique recèle pourtant quelques pépites poétiques et mélodiques qu’il serait regrettable de laisser croupir dans l’ombre et l’oubli.

Avec le Helvetian Chanson Week-end, et en particulier le Forgotten Swiss Song (hommage aux anciens chansonniers suisses), le festival se donne comme mission de (re)mettre en lumière l’œuvre de ces mystérieux troubadours des quatre coins du pays, de tout âge mais d’une seule qualité, dénichés après un fastidieux et merveilleux travail de recherches et découvertes.

À votre tour de vous donner la chance de les découvrir! Je vous souhaite d’ores et déjà un bon voyage!

Frédéric Meyer