souris2016

Festival Pop, Potes, Rocks & Vox

23 & 24 avril 2016

Théâtre de la poudrière, Neuchâtel

Le programme


Samedi 23 avril 2016

16:30 Opér’ad hoc
17:00 Sanjana
18:00 Chœur Montansier
20:00 Juan Blanco
21:00 Jérémie Kisling

Dimanche 24 avril 2016

14:00 Gaëtan
15:00 The Snappers
16:00 Duo dans mon char
17:00 The Two
18:00 5 aux Moulins



 

 

 

Opérad'hoc

Samedi 23 avril 2016 – 16h30

Opér’ad hoc

Chant lyrique (Neuchâtel CH / Bruxelles BE)

Le Téléphone

La compagnie Opér’ad hoc a été créée spécialement pour l’ouverture de cette troisième édition de Tournez la Meule, d’où son nom. Elle est composée de jeunes étudiants du Conservatoire de Bruxelles qui interpréteront «Le Téléphone», un mini-opéra comique de Gian Carlo Menotti.

L’intrigue se centre autour d’un téléphone, un outil indispensable pour Lucy, mais très agaçant pour Ben qui peine à parvenir à ses fins… Néanmoins, comme dans tout opéra qui se respecte, c’est surtout une histoire d’amour.

Cette pièce musicale se joue originellement dans la langue de Shakespeare, mais la compagnie Opéra’ad hoc en fera une version française pour ainsi permettre à tous d’en saisir la profondeur du message!

Rideau!

Avec Alice Grandjean (soprano), Léonard Schneider (baryton), Marie Datcharry (piano) et Mathieu Alexandre (mise en scène)


 

 

 

Sanjana

Samedi 23 avril 2016 – 17h00

Sanjana

Jazz (Neuchâtel / Lucerne CH)

Douces, créatives et unificatrices: les petites Sanjana déroulent devant elles pléthore de qualités, à en croire les sérieux sites internet qui décryptent habilement tous les prénoms du monde. Mais le web ne sait pas tout, car si lesdites dispositions s’appliquent évidemment à la Sanjana qui nous intéresse, harmonieuse, délicate et touchante devraient figurer en tête de rang.

L’histoire commence en 2013, quand Elina Bächlin et Yaëlle Ellen se rencontrent à la Haute École de Musique de Lucerne. C’est pendant ces études que la Lucernoise et la Neuchâteloise sont amenées à collaborer pour la toute première fois; naît alors, déjà sans gêne, une belle et grande amitié entre les deux étudiantes.

Trois ans après, Sanjana pointe le bout de son nez. Le bel eldorado, orné de compositions originales, pépites du jazz et trésors de la bossa nova, que les deux musiciennes préparent augure un avenir prometteur à leur collaboration nouvellement née.

L’envie de partager leurs créations, découvertes et coups de cœur avec le public les mène tout naturellement à Tournez la Meule. Fidèles à leur amour pour ce que la simplicité a de plus beau, Yaëlle et Elina nous invitent à un doux voyage!

avec Elina Bächlin (Chant & Piano) et Yaëlle Ellen (Chant) www.yaelleellen.com/sanjana


 

 

 

Chœur Montansier : Ah vous dirai-je Mozart

Samedi 23 avril 2016 – 18h00

Chœur Montansier

Chant classique (Versailles FR)

Ah vous dirai-je Mozart

Le Chœur Montansier, composé d’une quarantaine de chanteurs, a été fondé en 2008 par Juliette Hénaff, une passionnée de l’enseignement de la musique et titulaire de nombreux diplômes dans le domaine.

C’est elle qui dirige l’ensemble depuis sa création. Son exigence au niveau musical et l’implication des choristes lui permettent d’aboutir à des prestations de qualité.

Le chœur a l’habitude de faire une place première à la musique, mais toujours dans une présentation originale, avec une mise en espace qui apporte force et émotion. C’est également le cas pour «Ah vous dirai-je Mozart», le spectacle actuel présenté à Tournez la Meule.

Deux questions fondamentales invitent le spectateur à entrer dans l’univers du génie salzbourgeois:

«Qui est ce Wolfgang qui manque à l’appel?»

«Arrivera-t-il à temps pour la répétition générale?»

Issu du berceau de la révolution française, le Chœur Montansier proposera évidemment des canons… et extraits d’opéras, de la «Messe en ut» et bien d’autres surprises encore!

Avec le Chœur Montansier (chant), Juliette Hénaff (direction), Thomas Jary (piano) et Jean-Daniel Laval (mise en scène)
www.choeurmontansier.com


 

 

 

Juan Blanco

Samedi 23 avril 2016 – 20h00

Juan Blanco

Country-Folk (Neuchâtel CH)

C’est qui déjà, ce Juan Blanco ? On imagine bien des personnages dissimulés derrière ce patronyme: un sombre joueur de bandonéon uruguayen? Ou plutôt une relique de la Schlagerparade des années 70, un inspirant métissage de Roy Black et Roberto Blanco ?

Tout faux : Juan Blanco (outre être ce nom qui nous rappelle tous quelque chose), c’est le projet musical imaginé par Lionel Nemeth en 2010. Par ce pseudonyme, le Neuchâtelois nous emporte dans l’univers d’un folk contemporain, sombre et intense. Ses musiciens viennent étoffer cette atmosphère quasi caniculaire, à quelque part entre lumière et éblouissement, paresse et étouffement… Le calme avant l’orage… Puis patatras! Un éclair, un coup de tonnerre. Quand même.

Soignée mais sans artifices, la musique de Juan Blanco est agrémentée de textes profonds et torturés, évoquant de manière poétique –et en français– le voyage et les relations humaines, le tout porté par des harmonies de voix obsédantes et aériennes.

Pour Tournez la Meule, Juan Blanco arrive tout logiquement dans une formation plus intimiste: deux voix, deux grattes, et le timbre d’une trompette.

Avec Lionel Nemeth (chant, guitare), Fantin Moreno (guitare, chant) et Timothée Huguenin (trompette) www.facebook.com/Juanblancofolk/


 

 

 

Jérémie Kisling

Samedi 23 avril 2016 – 21h00

Jérémie Kisling

Chanson Pop (Lausanne CH)

Qu’on se le dise: je suis la groupie la plus fervente de Jérémie Kisling ! Présente à chaque concert ( au premier rang ! ), je suis si éprise de «mon Jérémie» que je lui pardonne ses oublis d’élision, le laisse me tutoyer mais le vouvoierai toujours en retour.

Malgré tout, il va bien falloir que j’accepte, impuissante et les bras ballants, l’attrait inconditionnel que mon idole éprouve pour la belle Mélodie Pop, son premier amour.

Hélas, et c’est là que le bât blesse, le couple Pop/Kisling tient bon! Ils réaffirment leur fidélité à chaque occasion; chaque chanson, chaque album offre à mon Lausannois l’opportunité d’approfondir sa maîtrise de la composition et de l’arrangement. C’est que mon éternel trentenaire puise son inspiration dans la vraie vie: il mélange aussi malicieusement ses ritournelles obsédantes à des questions existentielles qu’une camisole colorée à une lessive blanche: au final, l’un déteint forcément sur l’autre mais, et je suis bien obligée de l’avouer, le tout devient plus printanier!

À vous, futur(e)s groupies de Jérémie Kisling, je vous donne un conseil : allez applaudir cet ensorceleur à Tournez la Meule (je serai installée au premier rang, comme d’habitude).

Mais veillez à garder vos yeux fermés car sous vos paupières des millions d’étoiles s’éclaireront quand « mon Jérémie » donnera de la voix !

Signé: la Chanson Française

Avec Jérémie Kisling (chant, guitare, piano) www.jeremiekisling.net


 

 

 

Gaëtan

Dimanche 24 avril 2016 – 14h00

Gaëtan

Chansons pour enfants (Genève CH)

«On est tous des Zingoingoin!», chante Gaëtan.

Après l’immense succès des trois volumes de la collection «Capucine et Capucin», après nous avoir fait hurler de peur avec son quatrième album «Les Chocottes», Gaëtan offre aux enfants et à leurs parents 18 nouvelles chansons cocasses à dévorer en famille: «Zingoingoin», un nouvel opus enregistré à Paris avec la collaboration de Dominique Fillon et Sanseverino, qui regorge de moments malicieux et déborde de fantaisies. En bref, le chanteur actuel préféré de nos chérubins invite à un tour de manège musical saupoudré avec bonheur de bruitages et de clins d’oeil.

Accompagné d’un second musicien, Gaëtan en présentera des extraits à Tournez la Meule, au fil d’une grande tournée qui passera par plusieurs autres salles et théâtres romands, ainsi que par la France.

Avec Gaëtan (Chant, Instruments) et Frédéric Leclercq (Instruments) www.gaetan.ch


 

 

 

The Snappers

Dimanche 24 avril 2016 – 15h00

The Snappers

Chant a cappella (Genève CH)

Lorsqu’on entend chanter des revenants, on claque des dents. Bien.

Et quand débarque une chorale avec entrain, on claque des doigts; ça paraît logique.

Or, dans le cas du redébarquement des Snappers, tout devient un peu plus subtil, car voilà une belle équipe de revenants, tous potes, et tous très impliqués dans leur activité vocale.

Dans l’urgence et face à ce dilemme, une seule consigne: on se lève, on se déhanche et on claque de tout ce qu’on peut faire claquer!

Fondé en 1995 entre deux pôles d’échange du réseau TPG, The Snappers est un groupe de pop-rock sans guitare ni batterie (est-ce raisonnable?). De leur vivant, ils ont écumé tout ce que l’Arc lémanique et ses alentours pouvait offrir en petites et grandes scènes… puis ils ont claqué.

Après un silence cardio d’environ cinq ans, le chœur reprend néanmoins du service et vient fêter son come-back à Tournez la Meule avec une toute nouvelle mouture, mais sans changer de recette: puiser le suprême des classiques de la chanson anglo/francophone et passer le tout à la moulinette a cappella !

En clair: venir voir et écouter The Snappers, c’est avant tout accepter de se prendre une bonne claque… là où ça fait du bien!

Avec Olivier Anselmo, Philippe Carrupt, Matthew Darmon, Valérie Perret, Frédéric Probst et Jean-Marc Roosens www.snappers.ch


 

 

 

Duo dans mon char

Dimanche 24 avril 2016 – 16h00

Duo dans mon char

Chanson Québécoise (Neuchâtel CH / Québec CAN)

On ne peine pas à imaginer la rencontre de ces deux-là : elle, sillonnant les routes musicales du Québec au volant de son élégante Acadian Beaumont; lui, l’auto-stoppeur à la destination incertaine, grand voyageur enclin à la découverte, posté à un carrefour sous un losange d’avertissement.

Elle décide de l’embarquer, lui souhaitant un cordial et accueillant beau matin. Ils échangent, timidement d’abord, et s’accordent pour choisir une station de radio. Puis ils dévoilent leurs grandes carrières musicales, elle comme soprano et lui comme accordéoniste. Elle lui raconte ses origines, ce Québec chanteur souvent méconnu, qu’elle a quitté mais qui ne quitte plus son esprit. Il sort alors son instrument du coffre, la magie opère.

Ils décident de poursuivre un bout de chemin ensemble, toujours dans leur char. Elle au volant, lui à l’accordéon, avec maintenant une destination connue: Tournez la Meule!
N’hésitons plus, montons à bord de ce co-voiturage musical: il reste des places sur la banquette arrière!

Avec Jessica Comeau (Chant) et Cédric Liardet (Accordéon)
www.jessicacomeau.ch | www.notterecords.ch


 

 

 

The Two

Dimanche 24 avril 2016 – 17h00

The Two

Blues-Folk (Lausanne CH / Goodlands MRU)

Cela fait maintenant trois ans que les deux musiciens de The Two sillonnent les routes d’ici et d’ailleurs pour prodiguer leur blues tantôt sauvage, tantôt doux, mais toujours sincère et généreux.

Leurs racines leur permettent de jouer un blues métissé entre le Delta Blues (un des styles originels du blues) et le blues créole de l’île Maurice, dont l’un des deux musiciens est originaire, ce qui leur donne un grain vraiment unique.

Après une tournée les menant de Suisse aux États-unis, en passant par les quatre coins de l’Europe, leur présence à Tournez la Meule paraît comme un minuscule arrêt sur demande d’une ligne ferroviaire régionale… Mais ils seront bien là !

Venez donc les découvrir et laissez-vous emporter par leur voix, leur chaleur et leur humilité!

Avec Yannick Nannette (Voix, Guitare) et Thierry Jaccard (Guitare, Voix) www.the-two.ch


 

 

 

5 aux Moulins

Dimanche 24 avril 2016 – 18h00

5 aux Moulins

Polyphonies traditionnelles (Neuchâtel CH)

«Bonjour Madame, bonjour Monsieur! Vous avez reçu une jolie carte postale aujourd’hui! Et bonne journée!»

Une carte postale, vous étonnerez-vous. Qui, de nos jours, en envoie encore? Qu’ils sont doux pourtant, ces petits songes en bristol; l’aveu timide et coloré que quelqu’un pense bien à vous, dans un recoin éloigné du monde. «Ici, tout va bien! Il fait beau et chaud.»

C’est ce qu’ils font de mieux, les cinq frères Meunier: écrire des cartes postales depuis tous les pays du Vieux Continent, puis venir nous les chanter au Théâtre de la Poudrière qu’on pourrait, au fil des éditions de Tournez la Meule, considérer comme leur quartier général, le temps d’un week-end. Chacune de leurs chansons fleure bon l’amourette secrète, pince au cœur, mais réjouit comme le souvenir d’un amant imaginaire rencontré puis délaissé, parce que les grandes vacances touchaient à leur fin. «Ici, tout va bien. Tu me manques! Je t’embrasse tendrement.»

Allons, ouvrons grandes nos portes à ces entremetteurs!

«Bien à toi, X.»

Avec Ralph Bürgi, Frédéric Meyer, Léo Maradan, Sébastien Schertenleib, Georges-Alain Schertenleib www.5auxmoulins.com